• Buuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    En 2007, Coupe du Monde de Rugby oblige, un certain nombre de jeux de plateau* essayant de simuler ce sport étaient apparus. Rien en vue en revanche pour cette Coupe du Monde de Football 2010. Mais à Mondes en chantier rien ne nous arrête dans les 18 mètres, alors nous nous faisons notre petite Coupe du Monde de Football parralèle : la Coupe du Monde des jeux de plateau ayant pour thème le foot ! 

     

    Le football, ça se joue à onze contre onze, et à la fin ce sont les français qui perdent.

    Après les pools, les Bleus sont en car et nous on en est depuis longtemps aux demis (avec des cacahuètes et des noix de cajou - c'est bon ça les noix de cajou) pour vous présenter cette fois-ci un jeu bien différent de Kidam dans l'esprit. Fini l'influence des échecs, sur ce coup-là on parle de simulation de pointe (du pied), avec un jeu à l'ancienne, d'une époque datée, bien avant le commandot à Zizou, avant le groupe à Mémé, avant même la bande à Platoch, où l'équipe de France, comme aujourd'hui, enchainait défaite après défaite.

     

    Si les tongues volaient, je serais chef d'espadrille...

    Foot, édité par les Jeux Robert Laffont en  1971, a connu une réédition en tous points similaires appellée But (on reste dans un petit périmètre sémantique), dont l'auteur est inconnu mais probablement hollandais ; peut-être bien le père de Mark van Bommel, le hollandais violent... parce que -comme on va le voir - forcer un gamin à jouer à ça trop longtemps, ça peut le rendre méchant !But%20plateau

    C'est donc cette version qui est fortuitement arrivée en ma possession, bien des années après sa sortie commerciale, à l'issue de la célèbre (pour ceux qui connaissent) Braderie du Canal Saint-Martin, où - probablement déboussolé par un soleil de plomb en une belle après-midi de début d'été - j'avais avalé la trompette et j'achetais un peu n'importe quoi.

    Et il ne devait servir encore que quelque temps plus tard, lors d'un autre été de la fin des '90, en compagnie de quelques pauvres appellés du contingent qui - comme moi - en avaient fini avec la Fac et n'attendaient plus que d'être incorporés en septembre pour aller perdre leur temps aux quatre coins de l'hexagone pour la plus grande gloire de la Nation**.

    On avait toute la nuit à tuer en ce temps là, et heureusement, parce que les règles indiquent qu'une partie devrait durer 1 h 30. Si vous voulez mon avis ce n'est franchement pas raisonnable. Il est plus que recommandé de jouer avec un minuteur pour mettre un peu de rythme dans le match, sinon les matchs risquent de s'éterniser...

     

    Sandales et un mars

    But ressemble aux autres jeux de football : plan de jeu quadrillé vert clair et vert foncé (ils ont dû se faire chier avec la tondeuse !), onze pions par joueur (un douzième est prévu - peut-être pour les lensois qui souhaiteraient simuler leur public, ou peut-être pour les malchanceux dont le chien en aura machonné un à mort***), des buts en plastique blancs qui ne servent absolument à rien, 2 dés à six faces de couleurs différentes (jaune et noir, aucune raison particulière à cela, c'est juste pour différencier les dés) et deux ballons. Le tout est assez cheap et moche, rien d'extraordinaire, donc. 

    Les règles sont simples, voir rudimentaires, utilisant les deux dés de multiples façons, pour simuler toutes les phases de jeu. Cette simplicité vous permettra d'y jouer avec votre petit cousin dès 7 ou 8 ans et, éventuellement, si vous n'êtes pas tatillons, à quatre joueurs (deux par équipe...).

    Vous déplacez vos joueurs, avec ou sans ballon, selon le résultat du lancer des dés. Seul le dé noir permet la passe ou le tir. En cas de passe, vous doublez le chiffre du dé et rejouez ; en cas de tir vous doublez également mais êtes tenu de faire parvenir le ballon sur la case exacte, alors que la trajectoire peut être plus courte en cas de passe, et vous ne rejouez pas ! Les tirs et passes se font en ligne droite, le déplacement des joueurs en tous sens - y compris en changeant de direction en cours de déplacement si ça vous chante, mais si mais si.

     

    butfranceespagne.jpg

    Sur cette photo : Match amical France - Espagne au Stade de France

     

    Le football ça se joue à onze contre onze, et à la fin ce sont les allemands qui gagnent

    Vous pourrez intercepter le ballon, provoquer un hors-jeu (qui ramènera le joueur fautif automatiquement de 5 cases en ligne droite vers son camp), bénéficier d'un coup-franc ou d'un pénalty si vous avez le malheur de faire 1 avec un de vos dés alors qu'un de vos joueurs est au contact du porteur de ballon adverse (et croyez-moi, ça arrive plus souvent qu'à son tour, on ne risque pas de simuler un arbitrage à l'anglaise avec ce genre de probabilités !). Vous marquez bien sûr si le ballon franchit la ligne adverse sans être pris par le gardien qui a le droit de se déplacer d'une ou deux cases gratuitement avant chaque tour de dés.

     

    Ils ne passeront pas leurs vacances ensemble !

    Dans le milieu des spécialistes des Jeux de Plateau, BUT est un jeu réputé très réussi pour les amateurs de football. On se demande bien pourquoi, parce qu'en fait de réussite on en est loin ! Les parties peuvent s'éterniser, la chance joue un rôle plus que prépondérant, la simulation est tout sauf fine, et le terrain est immense à parcourir... Ajoutez à cela une présentation bien tristounette et très datée, et vous comprendrez pourquoi je ne le sors du placard que tous les dix ans, et encore ! 

     

    * : A l'instar du jeu de rugby "Grand tournoi" de la même société d'édition que le jeu dont il est question ici.

     

    ** : Alors ça, si ça ne pose pas son ancien combattant ^^ !

     

    *** : on parle des pions bien entendu, ne soyons pas cruels avec les animaux.

    « Allo maman robot !Le projet Di6dent »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :