• Cyberpunk... 2057 !

    Alors que Oriflam nous annonce toujours pour tout bientôt la traduction de Cyberpunk 3 (version Big Jim Free), il est plus que temps pour nous d'inaugurer notre rubrique Cyberpunk : la TAZ (Temporary Autonomous Zone).

    Cela tombe bien, j'ai regardé hier soir l'émission proposée par Arte : 2057, le monde de demain. Il s'agit d'un documentaire-fiction en 3 parties de Meike Hemschemeier et Lars Montag, coproduit par l'Allemagne et les USA (Discovery Channel). Autant dire que c'est sérieux et que cela ne manque pas de moyens. L'émission alterne des scènes de la vie en 2057, plutôt cossues et convaincantes , et des interviews de vrais scientifiques d'aujourd'hui qui commentent et argumentent autour des innovations mises en scène dans les petites scènettes.
    Le tout semble former une petite histoire. En tout cas, le premier épisode raconte la mésaventure d'un médecin français. Voici le résumé proposé par la production :

    Alain Degas, qui a un peu trop arrosé son 37e anniversaire, est en retard. Il revêt en vitesse sa veste “intelligente”, se précipite dans l’escalier… et trébuche sur un robot aspirateur avant de passer à travers une baie vitrée. Une ambulance volante le transporte illico à l’hôpital. Diagnostic : sa moelle épinière est atteinte et son accélérateur cardiaque artificiel est endommagé. La technologie va-t-elle pouvoir le sauver ?


    Malgré un sujet un peu glauque pour ce premier épisode (ami cardiaque, abstiens-toi...), l'émission est très convaincante... et formidablement utile pour tout maître et joueur à n'importe quel jeu de type Cyberpunk ou post-cyber (CP3, Shadowrun 3, Transhuman Space...). Il est tout de même rare de pouvoir voir de ses propres yeux des scènes réalistes et scientifiquement rigoureuses de notre futur possible !

    Ce premier épisode est finalement assez proche des préoccupations de personnages de jdr puisqu'il traite de la santé et de la façon de traiter les blessures... que tout personnage ne manquera pas de subir tout au long de sa carrière ! L'habitué retrouvera donc des situations connues. Tout d'abord, l'alerte. On se rend compte que l'idée de la carte Trauma Team que l'on brise est vraiment très low-tech. Le personnage du film est constamment surveillé grâce à des capteurs par son assurance médicale : c'est elle qui prévient l'ambulance. Celle-ci est pile-poil de type AV4 descendant des airs en un temps record pour déposer l'équipe médicale au sol. etc, etc...

    On aurait pu craindre une ambiance lisse et froide mais il n'en est rien. Les problèmes sociaux sont aussi évoqués et le rôle ambigüe de l'argent, omniprésent, bien présenté. Voyez ainsi la photo représentant la partie "low cost" de l'hôpital...


    Ce n'est quand même pas "Cyberpunk, le documentaire" et on y trouve des idées jamais vraiment évoquées dans l'univers du jeu comme les très astucieux écrans virtuels que l'on fait apparaître entre le pouce et l'index mis en équerre (voir photo) ou encore les très hi-tech "imprimantes 3D" pour faire à volonté des organes de remplacement.

    Pour ceux qui ont raté ce premier épisode, plusieurs solutions. La rediffusion sur câble et TNT : le 18 et le 24 mars à 14.00. Sinon, les deux épisodes suivants, toujours le Samedi soir : la ville puis la planète et l'espace. Miam, miam...

    Enfin, très précieux, le site web de l'émission propose des versions écrites d'interviews de scientifiques sur les technologies décrites dans les différents épisodes :
    http://www.arte.tv/fr/connaissance-decouverte/aventure-humaine
     
    « Bientôt les Esoterroristes dans le texte !SMOG, règles de pollution atmosphérique : un "préfabriqué" nocif à Cyberpunk (peut aussi affecter Shadowrun ou autre jeu Cyber) »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Avril 2008 à 17:36
    Vivement le monde de 2057 car avec les technologies à cet échéance permettront d'avoir une médecine qui sauvera encore plus de vies
    2
    davidalpha
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 11:17

    Un petit mot quand même sur le deuxième volet consacré aux villes du futur : franchement pas terrible ! Le scénario était à la limite de l'indigent, les costumes des flics très séjour à la montagne, et surtout, surtout, le coup du gamin et de son ami le robot, argggggllll !!! un mélange (des pires aspects) de R2D2 et de Jar Jar Binks l'extraterrestre super pénible de starwars épisode 1 (missa apporter tissa fer à souder bwana saïb ?).


    Tiens, le plus cyberpunk de tout ça c'était encore ce prof japonais. Il n'a pas besoin d'attendre 50 ans, il est déjà cyberpunk lui !


    Bon, quand même, quelques bonnes images et bonnes info sur la ville du futur, mais moins que pour le premier opus j'ai trouvé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :