• Maléfices à bout de soufre ?

    Bon, puisqu'on est lancé, allons-y : parlons d'un autre projet qui concerne plus le (vieux) fan que l'auteur.

    Il ne vous aura sans doute pas échappé que c'est un peu beaucoup la mode des reboots des anciens jdr en ce moment, n'est-ce pas ? On ne jugera pas. J'apprécie le reboot de RDD, je contribue à celui (hypothétique) de Empire Galactique, j'en espère d'autres un jour (Miles Christi ? Athanor ?). Donc, bref, la poutre, le voisin, tout ça.

    Vous n'avez peut-être pas vu passer une info qui en annonce un de plus : celui de Maléfices ! Or, si vous suivez ce blog depuis longtemps, vous le savez : on aime au moins autant Maléfices que Rêve de Dragon ici, c'est dire ! Alors, let's talk about it comme on dit dans la langue de Sheridan Le Fanu.

    Pour le moment, on ne sait que très peu de choses sur ce reboot. Je récapitule :

    - c'est l'éditeur Arkhane Asylum (Sang & Honneur, Vampire...) qui s'en occupe

    - malgré le "prochainement" de rigueur, c'est pas pour tout de suite (pas de date annoncée, éditeur pas mal occupé avec ses autres projets - CF Loup-garou, etc.)

    - c'est doté d'un visuel sympa :

    Bon, pas de quoi s'exciter a priori.

    Mais.

    Je sais de source sûre que, au moins, les intentions de l'équipe d'Arkhane sont pures. Ces braves gens partagent une analyse commune avec les MeC : l'itération précédente de Maléfices a gâché le produit au point de lui faire perdre son sens d'origine. Et cette v4 voudrait ainsi revenir à l'esprit d'origine, celui des premiers temps du jeu. Sans pour autant se contenter de pure nostalgie et donc ne pas hésiter à ripoliner le tout. C'est bien simple : je n'aurais pas dit mieux.

    Ce n'est ni le temps, ni le lieu pour faire le procès de Maléfices 3 (j'ai déjà dit l'essentiel de ce que j'avais à dire sur le sujet dans un Panda de Di6dent) mais, pour faire simple, disons que cette édition menée par les défuntes Editions du Club Pythagore avait le tort principal de ne pas sentir le soufre. Du tout. Derrière un gros bouquin à la mise en page soignée mais austère, l'auteur principal de cette v3 cachait mal son obsession personnelle pour les jeux 100 % historiques (pourquoi pas ? les goûts et les couleurs...) oubliant que les amateurs de Maléf' avaient, eux, été élevés au bon goût de scénarios aussi fantastiques que Les brasiers ne s'éteignent jamais ou Enchères sous pavillon noir, par exemple. D'emblée, il y avait donc quiproquo. Les scénarios publiés et l'unique supplément n'ont jamais réussi à dissiper ce malentendu.

    Depuis, les EdCP sont rentrées en stase et Maléfices est retombé dans les limbes, après avoir sans doute plus perdu que gagné dans ce triste et rapide épisode de sa vie éditoriale.

    Désormais, l'espoir renaît pour ce formidable jeu et on a envie de dire aux gens de chez Arkhane : vous loupez pas, les gars ! C'est sans doute la dernière chance pour Maléfices de dissiper ce malentendu : non, Maléfices n'est pas un jeu pour vieux historiens austères. On compte sur vous !

     

    « Bulle de rêveEnfin le feuilletage de Di6dent #13 ! »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Mars 2016 à 16:54

    Je plussoie ! Et je suis prêt à soutenir l'aventure !

    Théophraste Vignemesle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :