• Outtabox : l'affaire Armitage

    Je ne fais pas jouer à Cthulhu. Ni à l'Appel de, ni à Trail of. Je suis pourtant irrésistiblement attiré par les bouquins de ces deux gammes. J'ai le livre de base de ToC et ça reste un de mes meilleurs souvenirs de lecture rôliste de ces dernières années. J'achète aussi de temps en temps des bouquins de la gamme de chez Sans-Détours. Des beaux bouquins, bien finis, denses. Je ne suis pas hyper fan de Lovecraft mais, dans le jeu de rôles, les gammes produites autour de son univers restent un must. Ce sont presque toujours des lectures enrichissantes.

     

    C'est ainsi que j'ai craqué lors du dernier Monde du Jeu (oui, ça ne nous rajeunit pas...) sur la campagne L'affaire Armitage pour ToC, publiée en VF par le 7ème Cercle. Robin D. Laws à la manoeuvre, Jee aux dessins, 25 euros... autant dire qu'une basse réflexion du genre "je ne ferai jamais jouer cette campagne" a vite été balayée par ces arguments de poids.

     

    armitage couv

     

    Très belle couv' signée Jee comme toutes les illustrations de cette gamme, en VO comme en VF.

     

    armitage 1

     

    Le début est classique. Conseils au MJ, présentation des protagonistes avec portrait pour nombre d'entre eux. La maquette est similaire au livre de base.

     

    armitage 2

     

    C'est après que ça devient braque. Le gros du supplément est composé de documents en fac simile à remettre aux joueurs. La campagne est entièrement conçue sur ce mode : les persos entrent en possession de plusieurs documents zarbis et doivent rebondir dessus pour décider sur quoi ils enquêtent ou pas. Le MJ doit plus ou moins improviser sur ce que les joueurs proposent grâce au contenu de la 1ère partie du bouquin : description de PNJs, organisations, lieux, artefacts... Tous ces éléments sont "customisables" pour coller aux exigences d'une semi-improvisation. Ainsi, un même PNJ est-il présenté comme ennemi, allié ou neutre, sa description changeant légèrement dans chaque version. Au MJ de choisir en fonction de ses besoins... et de ne pas changer de version en cours de jeu ^^

     

    armitage 3

     

    Ouh, gros cochon, des taches sur mon livre tout neuf 8-/

     

    Ah, j'aime mieux ça : ce sont les fac simile qui veulent ça !

     

    Au final, une lecture (en cours) très intéressante. Stimulante même, ce qui est souvent le cas avec les oeuvres de Robin D. Laws. Ce type de campagne semi-improvisée peut être une expérience intéressante mais il ne fait nul doute que, contrairement aux apparences, elle nécessitera BEAUCOUP plus de travail qu'une bonne vieille campagne bien linéaire et tout. De même, en cas de joueurs molassons qui ne font qu'attendre l'apparition des Profonds pour leur tirer dessus au canon de 75 ou à la tommy gun, cela risque de faire pschiiiiiit.


    « Et un grand scénario pour Empire Galactique, un !Merci les amis ! (Di6dent) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :