• SAGA II

    « Comme une meute de loups hors du fjord natal, fatigués de porter nos misères hautaines, nous partions, ivres d'un rêve héroïque et brutal. Penchés à l'avant de nos puissants drakkars nous regardions monter en un ciel ignoré du fond du Maelstrom des étoiles nouvelles… »

     

    yggdrasil.jpg

     

    Au nord, c’était les Vikings…


    Je ne sais pas si c'est Croc, avec sa manie de coller des vikings partout, qui a influencé les autres créateurs d'univers de jdr, mais toujours est-il qu'on les retrouve plus souvent qu'à leur tour, dans tout un tas d'univers, y compris dans l'espâââce (à tel point que je m'étonne qu'il n'y ait pas encore de vikings dans Terra Incognita ^^ ) !!!

    Il faut bien avouer que conquérants voyageurs, mi-commerçant, mi-pirates, mus par le goût de l’aventure font de très bons clients pour les joueurs de tous poils. Dans notre "réalité", ces hardis aventuriers se répandirent sur le monde connu et découvrirent les premiers nombres de pays alors inconnus, tel l’Islande, le Groenland, le nord de l’Amérique…

    De fait, les vikings ont fait preuve d’une grande habileté, venant tantôt en commerçant, tantôt en pirates disparaissant dès leur raid accompli, tantôt enfin en conquérants.

    C’est ainsi qu’on les vit établir des comptoirs de commerce, ou bien dévaster une région avant de rentrer chez eux chargés de leurs rapines, ou encore conquérir des terres, s’y installer et les organiser avec succès.

    Bien qu’il soit difficile de les départager, on admet aujourd’hui que les Danois se portèrent vers l’Angleterre et la France, les Norvégiens vers l’Ecosse, l’Irlande et l’Islande, tandis que les suédois allèrent vers l’Est fonder le tout premier empire russe.

    C’est ainsi que du Ive au XIe siècle, on les retrouva de l’Amérique à la mer Caspienne, de la mer du Nord jusqu’au Maroc et en Tunisie.

     

    wasteland-20ecran.jpg

     

    Des commandos en périples


    Venus tout d’abord en commerçants, on trouve leurs comptoirs, parfois fortifiés, à partir du IIIe siècle, en Bretagne, en Belgique, dans le dessin. Certains d’entre eux sont déjà installés près de Caen et de Bayeux, dans ce qui sera plus tard la Normandie, pays des hommes du Nord, ainsi qu’en Angleterre, en Cornouailles et dans l’île de Wight.

    Vers le Ive siècle, commencent progressivement des « commandos » dévastateurs en France et en Angleterre, ce qui ne les empêche nullement de se faire la guerre dans leur propre pays, souvent fractionné et divisé en une multitude de petits royaumes hostiles : la Norvège compte à un moment 40 roitelets se donnant des noms d’oiseaux. Mais c’est surtout du IXe au XIe siècle que les Vikings, à leur apogée, vont déferler partout.

    Dès la mort de Charlemagne, en 814, ils mettent à sac l’abbaye de Noirmoutier et s’installent dans cette île qui leur servira de repaire pour d’autres expéditions fructueuses. C’est ainsi qu’outre Noirmoutier, ils ont choisi d’autres îles, comme Walcheren aux Pays-Bas et Oyssel, près de Rouen.

    S’ils sont volontiers pillards et dévastateurs, les Vikings ne sont pas des hordes. Au contraire, ils sont fort bien organisés, sachant, en vrais diplomates talentueux, utiliser les faiblesses de leurs adversaires, les rois de France qui, fréquemment, devront acheter sans gloire leur départ…

     

    YGGDRA-2.JPG

     

    Les rois des mers


    En 842, les voici à Rouen. Le jour de Pâques 845, ils pillent Paris après que leur chef, Ran Ragnard Lodbrok, ait vaincu d’un cheveu Charles le Chauve, petit-fils de Charlemagne. Sur une rive de la Seine, face aux troupes royales, par défi, Ragnard fait pendre plus de 1000 prisonniers. Il utilise ensuite les poutres de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés pour réparer ses navires amarrés sur le fleuve et Charles le Chauve doit promettre une somme fabuleuse – plus de 7000 livres d’argent – pour obtenir leur départ.

    La France et l’Europe occidentale de façon générale sont alors à feu et à sang. Le roi de France crée des « Ducs » pour défendre les points menacés du royaume. Du Rhin aux Pyrénées, les côtes de France sont bloquées par les navires vikings.

    En 848, le chef viking Hastings accomplit un périple invraisemblable, s’emparant de Bordeaux, d’Agen et de Toulouse, tandis que Tarbes, seule, lui résiste victorieusement. Il reste dix ans en Aquitaine, puis reprend son avance vers le Sud : Porto, Lisbonne, Cordoue, Séville tombent tour à tour.

    Franchissant le détroit de Gibraltar, les Vikings s’emparent alors de Barcelone et de Marseille, s’installent en 859 en Camargue, abandonnée par les Arabes, vont à Florence et finissent par prendre Rome !

    En 862, un autre chef viking, Voelrund, installé dans la Basse-Seine, accepte de rendre hommage à Charles le Chauve, roi de France, poussant même le zèle jusqu’à se faire baptiser chrétien, faisant très vite rembarquer en Scandinavie les soldats de son armée qui ne se convertissent pas.

     

    Vous pourrez prochainement lire la suite de cette incursion viking dans les Mondes en Chantier dans le prochain et dernier chant de la série : SAGA III !

     

    Ygg_Carte.jpg

    « SAGAOuttabox : A Dirty World »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :