• Voyage dans les mondes virtuels

    voyages-dans-les-mondes-virtuels.jpg Et de deux ! Deux suppléments en français pour Cyberpunk en moins d’un mois, on tient une sorte de record éditorial. Et comme Fort Braillard, toujours plus haut, toujours plus fort : cette fois il vous en coûtera encore moins cher, 4,90 euros ! Et oui Maryse, 4,90 euros pour ce supplément qui non seulement…

    Enjeux Cyberpunk

    Bon ok, j’arrête là. Je ne vais pas vous refaire le coup du quiproquo de la dernière fois (voir l’article Vivre en 2020 dans cette même rubrique) et je crois que les choses sont claires : pour ce qui est du Background, étant donné la vitesse à laquelle les suppléments de Cyberpunk risquent d’arriver dans les rayons (sans parler de leurs prix) et qu’en plus le futur c’est déjà demain, autant faire confiance à la Presse qui semble penser que les nouvelles technologies, le virtuel et tout le toutim cyberchose intéresse ses lecteurs. 

    C’est aujourd’hui la respectable publication réservée aux cadres qui vont chercher des contrats avec les dents, qui y pensent même en se rasant, et qui vont relancer la croissance avec ou sans vous, bande de larves cryptomarxistes, qui s’y colle. Cela nous donne un Hors-série numéro 3 intitulé Voyage dans les mondes virtuelscomment le numérique change notre société, nos enfants, notre travail et jusqu’à nos rêves», sans parler des moutons électriques)

    <</p>

    «Nous sommes de l’étoffe dont sont faits les rêves» 

    Alors, quel sont les escales qui vous attendent sur la route de ce monde virtuel ? Quatre domaines sont analysés par des spécialistes dans leur domaine sous forme d’entretiens : l’influence du virtuel sur la société, sur les enfants, sur le travail et sur nos rêves. Et comme il fallait bien un gadget pour se mettre dans l’ambiance, le magazine propose en plus une version 3D. Non non, pas avec la vieille paire de lunettes en carton avec un côté vert et l’autre rouge qui était censée vous faire bondir de peur devant votre téléviseur à la fin des années 80*, mais bien en Web 3D sur www.lesechos.fr/enjeuxlesechosvirtuel 

    Ce petit univers 3D façon Second Life n’apporte pas grand-chose m’enfin c’est toujours rigolo. En revanche, les huit pages de références bibliographiques, cinématographiques et webographiques sont une vraie bénédiction pour les fans dans mon genre. 

    OK, mais alors, et le pitch de tout ça allez vous me dire ? Parce que normalement, dans vos articles là, on n’a pas lu trois lignes qu’il y a déjà un pitch habituellement, alors nous forcément, faut nous comprendre, on est à moitié en manque de pitch, on trépigne, on ne se tient plus.  

    La Réalité Virtuelle dépasse la Fiction 

    Et bien le pitch de tout ça, c’est que la réalité virtuelle pourrait bien bouleverser notre perception de l’espace. Aujourd’hui, nous avons passé un cap probablement aussi décisif que celui de la renaissance. Imaginez comment les gens voyaient les choses avant l’invention de la perspective, au milieu du XVème siècle. Si vous regardez un dessin de Giotto, au début du XVIème siècle, vous découvrez un monde étrange et plat et qui était pourtant bien réel pour l’esprit médiéval. Un siècle plus tard, avec la découverte de la perspective linéaire, la perception de la réalité a complètement changé. Soudain le monde médiéval est apparu incroyablement primitif. Avec l’invention de la réalité virtuelle, c’est comme si nous étions au milieu du XVème siècle, et que nous commencions à percevoir la réalité avec un œil neuf. Mais nous pouvons aujourd’hui aller plus loin que la duplication du monde réel. Nous pouvons faire mieux que copier le réel : nous pouvons envisager la réalité virtuelle aussi comme une chance de créer des possibilités entièrement nouvelles ! Et ça, ça parle à tous les rôlistes que nous sommes, avec l’espoir que nous ayons bientôt à notre disposition les outils qui nous permettrons de jouer de bonne petites cyberpartie.

    * : quoique, vu la couverture on pourrait douter…

    « Ah ouais ? Et le Père Noël, t'as son adresse aussi ?La Belle Epoque en Bande Dessinée »

  • Commentaires

    1
    davidalpha
    Mercredi 17 Septembre 2014 à 11:14
    de bonneS petites parties, avé le S qui va bien. Désolé.
    D.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :